Accueil > Les Espaces Volontariats > Asie > Laos > Installation du volontaire

Installation du volontaire

Pour une installation réussie, l’Espace Volontariats du Laos vous donne toutes les clés !

 

VISA

L’obtention d’un visa est obligatoire pour tout type de séjour au Laos. Trois types principaux de visa existent :

 

Le visa touriste :

Il s’obtient de France, auprès de l’Ambassade du Laos : ambalaoparis@wanadoo.fr, 74, avenue Raymond Poincaré, 75116 Paris.

Ou directement au poste d’immigration à l’arrivée au Laos, aux postes frontières terrestres ou aéroports. Il coûte 30 US$ (24€) pour les Français et est valable un mois. Au-delà d’un mois, il faut le renouveler pour un mois au même tarif, en retournant à un poste frontière, ou au département de l’immigration dans le centre de Vientiane, mais à raison de 2 US$ par jour.

Attention :

  • Demander le visa touriste auprès de l’ambassade du Laos en France coûte quasiment deux fois plus cher que le visa à l’arrivée, sur place. Il est donc plus valable de prévoir 30 US$ et deux photos pour son arrivée.

  • Il faut déposer son passeport aux autorités de l’immigration AVANT l’expiration du visa, sinon celles-ci taxent 10 US$ par jour sans visa.

  • En cas d’arrivée par le Pont de l’Amitié (frontière Thaï-Lao au niveau de Vientiane), des agences emmènent automatiquement des touristes faire des visas pour 60 US$ avant l’arrivée au poste d’immigration laotien. Il faut toujours refuser ce genre de services d’agences Thaï et attendre patiemment d’arriver au poste frontière laotienne où figure un guichet avec le panneau « Visa on arrival ».

 

Le visa business :

Le visa business est en général valable 1 an et est « multi-entrées », le détenteur peut entrer et sortir du Laos autant de fois qu’il le souhaite. Il coûte entre 250 et 400 US$, soit entre 200 et 320 €. En général tout employé étranger dans une entreprise privée (école internationale, compagnie française…) obtient ce visa, souvent payé par l’employeur. Les consultants indépendants ont également recours à ce type de visa via des agences de visas (informelles pour la plupart). Ce visa est censé s’accompagner d’une carte d’identité lao (la « carte jaune ») et d’un permis de travail.

 

Le visa de courtoisie :

Ce visa est le plus pratique, mais aussi le plus difficile à obtenir. Il est valable 6 mois ou 1 an, et est gratuit. Il est multi-entrées. Il ne peut s’obtenir que dans le cadre d’un accord officiel entre le Ministère des Affaires étrangères laotien et une organisation internationale ou une ONG étrangère, et d’accompagne forcément d’une carte d’identité laotienne. La démarche d’obtention de ce visa est assez longue ; elle est normalement réalisée par l’ONG ou l’organisation internationale qui accueille le volontaire.

 

Quel visa un volontaire doit-il obtenir ?

Les procédures de visa laotien sont souvent basées sur le principe de mutabilité des visas : le volontaire arrive en qualité de touriste et obtient donc un visa touriste de 30 jours. Pendant ce mois, la structure accueillant le volontaire commence les démarches de demande de visa de courtoisie. Avant celui-ci, un visa temporaire dit « B2 » est attribué au volontaire, qui ne peut sortir du territoire laotien pendant un mois, faute d’annulation de la procédure. Pendant ce visa temporaire, les autorités laotiennes préparent la carte d’identité, puis le visa de courtoisie multi-entrées.

Il arrive que les structures d’accueil des volontaires, si elles sont bien rôdées dans leurs relations avec l’administration laotiennes, parviennent à effectuer la procédure d’obtention du visa de courtoisie avant l’arrivée du volontaire. Celui-ci se verra alors remettre une lettre par la structure ou par l’ambassade du Laos en France, qu’il devra présenter au poste d’immigration à son arrivée au Laos afin de se faire installer son visa de courtoise dans son passeport.

Mais en général, les ONG se retrouvent plutôt dans des procédures longues et laborieuses d’obtention de visas. Nombre de volontaires attendent plusieurs mois comme touristes avant d’être titulaires d’un visa multi-entrées.

Attention :

  • Il ne faut JAMAIS se présenter comme volontaire auprès du Ministère des Affaires étrangères laotien. En effet un décret de 1998 interdit tout visa long terme aux stagiaires et aux volontaires. La structure d’accueil doit donc veiller à présenter un volontaire comme un « expert ».

 

Postes frontières terrestres effectuant des visas touristes à l’arrivée au Laos (30 US$) :

En arrivant du Vietnam :

  • Nam Can – Nam Khan (pour rejoindre la province de Xiengkhouang ;

  • Cau Treo – Nam Phao (Lak Sao, province de Bolikhamxay) ;

  • Lao bao – Dansavanh (province de Savannakhet)

 

En arrivant de Chine (Yunnan) :

  • Mohan – Boten (province de Luang Namtha

 

En arrivant de Thaïlande :

  • Chiang Khong – Houay Xay (province de Bokeo) ;

  • Nongkhai – Vientiane (Capitale) ;

  • Nakhon Phanom – Thakek (province de Khammouane) ;

  • Mukdahan - Savannakhet (province de Savannakhet) ;

  • Chong Mek – Vang Tao (Paksé, province de Champassak)

 

En arrivant du Cambodge :

  • Stung Treng – Voen Kham (4 000 Iles, province de Champassak)

 

Attention :

  • Les aéroports de Vientiane, Luang Prabang et Paksé effectuent aussi des visas à de tourisme à l’arrivée. 

  • Les visas pour la Chine et le Vietnam doivent être demandés aux ambassades ou consulats au Laos avant le passage à la frontière. Pour la Thaïlande et le Cambodge, les visas peuvent être faits à l’arrivée.

 

ARGENT

 Sur place :

La monnaie locale est le kip laotien (LAK). Cependant, les dollars américains, les baths sont très largement utilisés dans les grandes villes pour payer le restaurant, le taxi et tout achat un tant soit peu dispendieux. L’euro est par contre moins répandu et vous sera souvent refusé, surtout si vous souhaitez régler vos courses ou une note de restaurant. Il est également important de rappeler que payer en kip contribue à stabiliser la monnaie.

1 euro = 8 920 LAK (Janvier 2016)
1 dollar = 8 150 LAK (Janvier 2016)
1 bath = 225 LAK (Janvier 2016)

Il existe des types de billets : 500, 1.000, 2.000, 5.000, 10.000, 20.000, 50.000, 100. 000.

 

Avant votre départ :

  • Renseignez-vous auprès de votre banque pour connaître les frais et les plafonds de retrait et de paiement à l’étranger.

  • Vérifiez aussi la validité de votre carte bancaire et les modalités de renouvellement (envoi à l’étranger par pli sécurisé possible ou non). Si votre carte arrive à expiration, faites-la renouveler avant de partir et comptez trois semaines de délai.

  • Donner une procuration sur votre compte à vos proches peut faciliter des opérations. Pensez-y avant le départ.

  • A ajouter une petite note sur les heures d’ouverture des banques. Elles ont la réputation de fermer assez tôt.

 

Echanger de l’argent :

Prévoyez du liquide à échanger dès votre arrivée à l’aéroport afin de pouvoir payer votre taxi en kips.

A Vientiane, il est assez facile d’échanger de l’argent auprès des banques. A noter que toutes les banques ne vous échangeront pas vos euros, prévoyez donc de prendre une petite somme en dollars en cas de désagrément. N’hésitez pas à vous renseigner et à comparer les taux et les commissions avant de changer des sommes importantes.

 

SE LOGER

Si vous n’avez pas encore d’hébergement à votre arrivée, vous trouverez facilement un hôtel pour les premiers jours de votre mission. Les villes comptent un grand nombre de guesthouses ou de mini hôtels à des prix oscillant entre 10 $ et 25 $ la chambre.

De manière générale, lorsqu’un un étranger loue une maison, un appartement ou une chambre beaucoup de propriétaires n’effectuent aucun état des lieux, ne font signer aucun contrat de location, et ne fournissent pas de reçu lors du paiement du loyer. Cependant, il est toujours possible de préparer soi-même un contrat (en anglais ou en français), et un reçu, et de demander au propriétaire de signer.

Les propriétaires sont censés enregistrer leurs locataires auprès du chef de village où est située la location.

Les maisons de plain-pied avec une ou deux chambres sont de plus en plus difficiles à trouver. Compter entre 390 et 450 US$ par mois.

Il est possible de louer des appartements au centre de Vientiane. Les loyers varient énormément, de 300 jusqu’à 800 US$ par mois.

 

Quelques contacts d’agences immobilières à Vientiane :

  • Saiaward, 020 5697201, laocenterservices@hotmail.com

  • Bouakham house rental, 020 571 1396, 020 7959199, 020 5612597

  • JC Real Estate, 021 244361, 020 5285580, [Email]

  • Sokdi Appartments, rue Samsenthai, tout près de la Cave à vins et du Laos Paris Hotel.

Appartements entre 200 et 300 US$ par mois. Tel : 021 21 56 53 / 020 219 771
Il existe aussi le site http://www.rentsbuy.com/ pour se faire une idée des tarifs.

Des tours à vélo ou à moto par soi-même dans Vientiane à la recherche des panneaux « house for rent » peuvent aussi apporter de bonnes surprises parfois. De nombreuses opportunités se présenteront également par le bouche à oreille, n’hésitez pas à faire savoir à votre entourage que vous êtes à la recherche d’un logement. 

 

Quelques conseils :

Lorsque vous visitez une maison ou un appartement, vérifiez si :

  • votre maison dispose de l’air conditionné

  • vous pouvez y garer votre moto de façon sécurisée

  • vous pouvez faire sécher votre linge dans un endroit aéré et protégé de la pluie

  • toutes les portes et les fenêtres sont sûres

  • les normes incendies sont respectées

Les propriétaires vous demanderont un à deux mois de caution. Par ailleurs, si vous avez un quelconque problème dans votre logement (fuite d’eau, d’air-conditionné, de machine à laver...), c’est au propriétaire de se charger des réparations.

 

TRANSPORT

Il existe de nombreux moyens de se déplacer au Laos, que vous souhaitiez effectuer un court trajet en ville ou bien parcourir les milliers de kilomètres qui séparent le nord du sud du pays. Retrouvez la fiche technique "Les Transports au Laos" ici.

 

OU FAIRE SES COURSES ?

Si vous vivez à Vientiane, vous n’aurez aucun mal à faire vos courses selon vos envies. Cependant, même s’il existe des supermarchés, faire ses courses au Laos peut parfois relever du parcours du combattant… Par exemple, si vous souhaitez inviter vos amis et leur préparer un barbecue à moindre coût, il vous faudra aller au marché, puis dans divers magasins pour compléter vos achats (charbon, pain, boissons, sauces) : 

  • Les marchés : Les prix sont les moins élevés (si toutefois vous savez négocier) et où vous trouverez en toutes saisons des fruits et légumes en provenance de toute la région, des fleurs, de la viande, des œufs…

  • Les magasins de produits importés : Généralement fréquentés par les nombreux expatriés vivant à Vientiane, vous y trouverez essentiellement des produits importés (fromage, conserves, produits cosmétiques, vins, céréales). Certains de ces magasins proposent également des produits congelés, et des fruits et légumes importés. Les prix des produits sont assez élevés en comparaison au coût de la vie laotienne, identiques voire même plus chères qu’en France.

  • Les supermarchés : Vous trouverez des produits essentiellement thaïlandais importés donc pas toujours bons marchés et où les prix sont indiqués.

  • Les petites épiceries laotiennes où vous trouverez boissons, snacks, produits d’hygiène et d’entretien...

Chaque quartier a son marché de produits frais et un peu partout, vous trouverez des fruits et légumes locaux à des prix qui dépendront souvent de vos talents de néogociateur. Les étals des marchés, surtout des plus grands, sont relativement bien achalandés et vous y trouverez des fruits et légumes, en provenance du Laos et de la Thaïlande.

Dans les marchés couverts, outre l’alimentation, vous pourrez trouver des vêtements, du tissu, de l’électronique et de l’électroménager bon marché.

 

Quelques mots laotiens utiles au marché :

Marché : Talat                                  
Mangue : mak mouang
Citron : mak nao                               
Viande de porc : sinh mou
Orange : mak phien                             
Viande de poulet : sinh ngwa
Banane : mak khouey 
Viande de bœuf : sinh kai

Noix de coco : mak phao                        
Oeuf : khai

Papaye : mak houng 

 

Supermarchés et magasins de produits importés - Vientane :

Phimphone Market - Nam Phou : 94/6, rue Setthathirath
Home Ideal Shopping Center : Rue Hengboun
M-Point Mart - Haisok : Boulevard Khounboulom
M-Point Mart : Rue Dongpalane

Il existe également d’autres M-Point Mart un peu partout dans le centre-ville.

 

OU MANGER ?

Vientiane offre des spécialités culinaires très variées. A Paksé et Luang Prabang, le choix est un peu plus restreint mais il existe tout de même quelques bonnes adresses.

Pour découvrir les spécialités laotiennes, rien de mieux que de manger dans la rue ou bien dans des restaurants « spécialisés », restaurants ne proposant uniquement du Pho ou du laap par exemple, sans oublier le fameux riz gluant.

Retrouvez quelques exemples et adresses ici.

 

INTERNET ET COMMUNICATIONS

Il est très facile au Laos de se procurer un téléphone ou une carte sim et l’accès à internet est en plein développement. 

Retrouvez la fiche technique Internet et Communication au Laos ici.

Retour haut de page