Accueil > Les Espaces Volontariats > Asie > Philippines > Les structures d’accueil

Les structures d’accueil

Sur les 24 structures franco-philippines accueillant potentiellement des volontaires français, 8 associations sont reliées à une congrégation religieuse ou ont une forte influence catholique, 2 structures sont des congrégations ayant une mission auprès des communautés pauvres, 15 sont des associations non confessionnelles ou à l’influence catholique plus ou moins prononcée.

L’action jeunesse, l’éducation, l’animation auprès des enfants des rues et l’insertion des jeunes en difficultés (jeunes défavorisés ou jeunes en conflit avec la loi) caractérise l’action de près de la moitié des structures d’accueil. Les autres structures d’accueil travaillent auprès des communautés pauvres dans des domaines tels que le microcrédit, l’installation de réseaux d’eau, la formation, l’informatique, la prévention SIDA, l’action communautaire et les droits des peuples indigènes.

 

Pas de volontariat au rabais !

La loi de février 2005 régissant le cadre du Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) spécifie les conditions dues aux volontaires en échange de leur engagement d’une durée minimum de un an révolu.

Ainsi, le Volontaire de Solidarité Internationale reçoit notamment une indemnité mensuelle. La loi indique que l’indemnité minimum versée par la structure d’accueil doit être de 100 euros minimum. Face à des moyens limités, de nombreuses associations s’appuyent sur cette loi et verse l’indemnité minimale. Dans certains pays ou certaines situations (familiales, notamment), ce montant ne permet pas de vivre dignement (ou correctement). Dans bien des cas, les volontaires sont obligés de prélever sur leurs économies ou de demander le soutien de leur famille pour pouvoir joindre les deux bouts.

Aux Philippines, nous estimons qu’une indemnité minimum de 250 euros par mois (hors Makati qui est beaucoup plus cher) permet aux volontaires de vivre correctement. Pour information, Le salaire moyen philippin est d’environ 230 euros (340 euros à Makati).

Nous invitons donc les volontaires à être vigilants et ne pas accepter des conditions trop basses. Nous invitons également les structures d’accueil et les structures d’envoi à offrir des conditions de vie décentes.

Retour haut de page