Les volontaires

 

Les familles V.I.E.S

La Côte d’Ivoire reconnait le volontariat comme facteur de développement et de cohésion. Sortant d’une décennie de crise, la Côte d’Ivoire est un pays à fort potentiel pour la promotion et le développement des missions de volontariat. De nombreux volontaires sont présents, essentiellement dans le Nord du pays. 76% sont des femmes. les principaux domaines de missions sont la santé, l’éducation, les actions jeunesse.

Les différentes formes d’engagements sont regroupées dans la famille des VIES (Volontaires internationaux d’Echanges et de Solidarité) qui se découpent ensuite en différents types.

Lire le livret de Volontariats Internationaux d’Echanges et de Solidarité

Retrouvez l’étude sur les VIES en Cote d’Ivoire pour l’année 2012

Volontariat d’Initiation et d’Echanges

Regroupe tout engagement à dimension éducative, sur une courte durée relevant des premières expériences de la découverte des réalités internationales (chantiers de jeunes, « voyages » découvertes financés par des bourses diverses, stage à l’international etc). Ces volontariats ont fortement diminué à la suite de la crise. Depuis 2011, une reprise est observée avec des structures telles que Leo Lagrange Côte d’Ivoire, le MESAD, les scouts qui organisent des chantiers. Des stagiaires internationaux sont également présents dans des organisations françaises ayant des bureaux en Côte d’Ivoire.

 

Volontariat de Solidarité Internationale (VSI)

Personnes engagées sous contrat de VSI (loi du 23 Février 2005) avec une structure d’envoi. Les VSI sont envoyés auprès de partenaires locaux pour des missions de 12 à 24 mois. Les domaines d’intervention dépendent des besoins exprimés par les structures d’accueil.

La majorité des volontaires recensés en Côte d’Ivoire, au nombre de treize (13) sont des VSI.

 

Les structures d’envoi de VSI en Côte d’Ivoire :

D’autres structures, à l’instar de la Délégation Catholique à la Coopération reviennent en Côte d’Ivoire en 2013 après quelques années d’absence.

Volontariat d’Echanges et de Compétence

Ce type de volontariat connait un succès certain en Côte d’Ivoire. L’association française Coup de pouce humanitaire a, grâce à 127 volontaires d’échanges et de compétences, pu construire le centre medico-social de l’ONG Cri du Coeur situé à Gonzagueville à 45 minutes d’Abidjan. Le Volontariat d’Echange et de Compétence désigne toute personne active ou en retraite, souhaitant enrichir son expérience et apporter un savoir-faire professionnel. Il regroupe les congés de solidarité internationale, le mécénat de compétence (professionnels en activité), les missions de professionnels, bénévoles retraités, etc.

 

Le service civique à l’international

La première volontaire de service civique de Côte d’Ivoire est arrivée en janvier 2013. Le service civique est un engagement volontaire pour tous les jeunes de 16-25 ans (ressortissants européens ou justifier d’un séjour régulier en France depuis plus d’un an.) qui souhaitent s’engager pour une durée de 6 à 12 mois dans l’accomplissement d’une mission d’intérêt général reconnue prioritaire par la Nation auprès d’organismes à but non lucratif ou de personnes morales de droit public, en France ou à l’International.

Les structures souhaitant accueillir un volontaire de service civique doivent avoir un partenaire français (Association, collectivités etc.) qui doit déposer une demande d’agrément auprès de l’Agence de Service Civique.

// Fiche synthétique sur le Service Civique à l’International

// Lire le guide administratif du Service Civique à destination des structures d’accueil

 

Toi aussi, tu peux être un volontaire !

Les personnes qui souhaitent vivre une aventure humaine enrichissante à travers une mission de volontariat à l’étranger doivent suivre le processus suivant :

  • S’informer sur les différentes structures et formes de volontariat afin de définir clairement son projet et ses motivations
  • Postuler par candidature spontanée ou en réponse à des annonces auprès des associations
  • Les candidatures sont traitées en France, au siège des associations. Si le profil est retenu et qu’il correspond à une mission, les candidats doivent passer un entretien. Si son issue est positive, vient ensuite la formation et la préparation au départ.

Plus d’informations : www.france-volontaires.org

Il existe d’autres structures agissant dans le domaine du volontariat international :

VUA - Volontariat de l’Union Africaine

VIF - Volontariat international de la francophonie

VNU - Volontariat des Nations Unies

Retour haut de page