Préparation de la COP 21 et problématique de changement climatique au cœur des conférences-débats regroupant étudiants, société civile et acteurs institutionnels


1er décembre 2015

Depuis quelques mois, le Représentant National de France Volontaires au Mali est régulièrement invité à prendre part à plusieurs conférences-débats conjointement organisées par certaines structures françaises et les services techniques maliens. Il s’agira à travers ces conférences-débat de partager les constats faits sur le changement climatiques à travers le sahel et le monde et les solutions à envisager pour minimiser les conséquences de ce changement pour les trente prochaines années.

Le 9 septembre, l’Agence Française de Développement (AFD) a organisé une conférence-débat intitulée : « Comment concilier climat et développement ? ». Cette conférence-débat a été suivie du cocktail d’inauguration de l’exposition « 60 solutions face au changement climatique ». La cérémonie a été introduite par l’Ambassadeur de France Volontaires au Mali.

Sur l’invitation du directeur, le RN du Mali a pris part à cette conférence-débat et s’est entretenu avec plusieurs participants. La conférence-débat était animée par d’éminents experts sur les questions de changement et de dérèglement climatiques. Elle a enregistré plus de 80 participants représentants plusieurs structures de la société civile et institutionnels.

Cette conférence-débat a été l’occasion pour le représentant national de mieux faire connaitre France Volontaires au Mali et les différentes formes d’engagement volontaire et solidaire. Plus de 50 dépliants ont été distribués. Des contacts ont été établis.

Le 17 juin 2015, à l’occasion de la Journée Européenne pour le Climat, le Représentant national a été invité à participer à une conférence-débat organisée au Centre International de Conférences de Bamako par la Délégation de l’Union Européenne au Mali. La cérémonie d’ouverture de cette journée était présidée par l’Ambassadeur de France au Mali et a enregistré plus de 100 participants venant de la société civile malienne, des organisations et bi et multilatérales. Le thème retenu à cette occasion est « COP 21, quelles attentes ».

Les questions-réponses et les échanges ont permis de mieux comprendre la problématique du dérèglement climatique. Le RN en a largement profité pour parler et échanger sur les missions de France Volontaires et les apports des volontaires pour accompagner les acteurs œuvrant dans ce champ d’actions. Egalement plus de 50 dépliant (France Volontaires, Volontariat réciprocité et Réseau des Espaces Volontariats) ont été distribués. Et plusieurs contacts ont été établis.

La forte implication de la société civile en amont et pendant les négociations prévues à Paris a été vivement sollicitée. Pour la prochaine COP21, le Mali jouera un rôle central pour le compte de l’Afrique de l’Ouest.

Au terme de cette conférence-débat, certains points ont retenu l’attention des participants. Le premier point retenu est relatif au financement des actions visant à minimiser les conséquences de ce dérèglement climatique. Par-là, il s’agira d’appuyer les plans nationaux d’adaptation des pays fortement exposés, l’augmentation de prix de carbone au bénéfice des pays victime de l’émission de gaz à effet de serre et la facilitation de l’accès aux fonds d’adaptation. Le second point retenu est relatif à la bonne gestion de transfert des technologies appropriées par le renforcement des capacités des acteurs bénéficiaires. Le troisième point retenu est relatif à la mise en place et au bon fonctionnement des commissions nationales dans tous les pays pour assurer le bon suivi des engagements qui seront pris lors de la prochaine COP 21 à Paris.

Retour haut de page