Accueil > Les Espaces Volontariats > Asie > Philippines > Santé et sécurité en mission

Santé et sécurité en mission

 

Santé

Vaccins

Aucun vaccin n’est obligatoire aux Philippines.

 

Recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé :

  • DTP
  • Hépatite A et B
  • Rougeole, Oreillons, Rubéole
  • Typhoïde

 

Autres recommandations :

Le vaccin contre la rage : Cette endémie est surtout présente au Nord du pays et sur l’île de Bohol. Le vaccin se fait en 3 injections à J0, J7 et J28. Toutefois, ce vaccin peut être pratiqué dans le pays. En cas de morsure, nettoyer la plaie avec de l’eau propre et du savon, appliquer un antiseptique, contacter le médecin le plus proche.

Le vaccin contre l’encéphalite japonaise : Ce vaccin n’est pas obligatoire et le pays n’est pas endémique. Toutefois la vaccination est recommandée pour des séjours avec exposition importante dans les zones rurales, notamment les rizières. Sachez qu’il est impossible de trouver le vaccin sur place. Si vous devez absolument le faire, pensez-y suffisamment à l’avance avant votre départ.

La Méningite, en une injection.

 

Autres maladies :

La dengue est fortement présente aux Philippines. Il n’existe pas de traitement préventif. Il est donc impératif de se protéger des piqures de moustiques en utilisant des répulsifs et/ou en portant des vêtements longs. La dengue peut être extrêmement grave s’il s’agit de sa forme hémorragique. Il est donc impératif de consulter dès les premiers symptômes : fortes fièvres et courbatures très intenses. Ne prenez ni aspirine ni ibuprofène avant d’avoir consulté un médecin. Le paracétamol est autorisé.

Le paludisme : Selon les Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies américains, la maladie n’est présente que dans les zones rurales extrêmement reculées telles que le Sud de Palawan. Pour voyager dans ces zones, prévoyez un traitement antipaludéen. Vous pouvez également vous procurer des traitements dans les pharmacies des zones urbaines des Philippines.

 

Se soigner

Il existe de bons hôpitaux à Manille, dont Makati Médical Center et St Luke Hospital. Les frais médicaux sont relativement élevés. Pour une consultation médicale à l’hôpital, auprès d’un médecin généraliste, il faut compter 900 pesos (14 euros ). Les médicaments, vendus en général à la pièce, sont aussi très chers. Parallèlement, il existe de bons dentistes dont les frais sont relativement peu élevés. Cependant, il est recommandé pour des opérations importantes de se rendre plutôt à Singapour ou à Bangkok.

Quelques coordonnées ici. 

 

Hygiène féminine

Il vous sera extrêmement difficile de trouver des tampons. Quelques rares magasins en vendent pour un prix exorbitant, mais ceux-ci sont rares. Il est donc recommandé de prévoir un stock suffisant ou un système de coupe menstruelle qui vous permettra de vivre sans encombre dans ce pays d’îles…

 

Sécurité

Les Philippins sont généralement très accueillants envers les étrangers mais vivent pour nombre d’entre eux dans une très grande pauvreté, surtout présente dans les grandes villes comme Manille et Cebu. De fait, les voleurs à la tire et les pickpockets sont des risques non négligeables. Il est recommandé de ne pas afficher de signes ostentatoires de richesse, particulièrement lorsque vous vous déplacez dans les quartiers les plus populaires. Evitez de vous déplacer seul(e) et de nuit dans des quartiers peu éclairés et peu fréquentés.

Le Sud des Philippines est également en proie à des tensions inter-ethniques. Bien qu’une partie de l’île de Mindanao soit relativement sûre, il est très fortement déconseillé de voyager dans le centre et l’est de Mindanao.

 

Risques naturels

Les Philippines sont situées sur une zone particulièrement exposée aux risques naturels. Entre typhons, tremblements de terre et éruptions volcaniques, le pays souffre régulièrement.

L’Ambassade de France a mis en place un dispositif pour faire face aux crises graves. Outre le livret « Sécurité en mission » de France Volontaires, vous pouvez consulter le livret d’accueil sécurité de l’Ambassade de France.

Par ailleurs, il est important de s’inscrire dès son arrivée sur le Registre des Français à l’Etranger de l’Ambassade afin d’être pris en compte s’il y a un risque majeur.

Retour haut de page